Eeeet, ça y est c’est la fin.

Ça y est.

Si vous pensiez que vous ne étiez pas posé assez de questions jusqu’à maintenant, je suis là pour vous dire que votre boulot n’est pas terminé.

Et on enchaîne…

Politique

Gouvernement

La façon dont ta/tes sociétés sont régies est pri-mor-diale. Parce que la vie des gens est considérablement influencée par ceux qui les dirigent. Une société dictatoriale n’aura pas la même vie qu’une société démocratique ou esclavagiste.

Qui dirige ta société? C’est un roi? Il est gentil ou pas? Est-ce que c’est un conseil avec différents membres, si oui, d’où viennent-il? Est-ce qu’ils ont été élu ? Est-ce un représentant religieux?

Ta société est-elle démocratique ou totalitaire à la George Orwell?

Demande-toi aussi quel est le rapport de tes populations à leurs dirigeants. Parfois, une communauté adore son chef, parfois, elle le déteste et voudrait se rebeller. Passe beaucoup de temps là-dessus, parce que ce sont des questions cruciales qui doivent être étudiées jusqu’à la moelle.

Argent

C’est vraiment une chose à laquelle on ne pense pas forcément. Mais quelle monnaie existe dans ton monde? Déjà, est-ce que ça existe ou pas? L’argent est avant tout un concept qui peut ne pas avoir lieu d’être dans ton livre. Mais si ça existe, y a-t-il des riches ou des moins riches? Comment se passe la dispersion des richesses au sein des différentes classes sociales? Qui s’occupe de l’argent?

Quand on parle d’argent, on parle aussi de valeur. Parfois, l’argent n’existe pas, mais il existe des ressources. Quelles sont les ressources naturelles de ton pays? L’or, l’eau, le bois, un matériau rare et précieux?

Sécurité

La sécurité, ce sont les moyens déployés pour protéger les populations. Il peut s’agir d’une armée ou d’une police. Si tu écris du médiéval, cela peut être des chevaliers.

Attention, les gens qui assurent la sécurité ne sont pas forcément des petits lapins mignons. Cela peut-être une police brutale qui adore taper sur la population (et si c’est le cas, n’oublie jamais de te demander pourquoi), une police de la pensée qui empêche toute forme de liber-arbitre.

Encore une fois, 1984 d’Orwell est un très bon exemple d’une police de la pensée très réussie. Et excessivement flippante.

A contrario, ils peuvent être admirés ou idéalisés. S’ils sont armés, prends-le temps de te demander quelles armes ils peuvent avoir, et s’il existe des lois quant à l’utilisation de ces armes.

Je sais que je vais loin, petit lapin, mais le secret, c’est le détail.

L’éducation

Est-ce que tu penses aux petits enfants?!

Les enfants qui naissent dans ton monde, ont-ils droit à l’éducation? Il est assez commun de rencontrer des enfants qui ne sont pas scolarisés parce qu’ils doivent suivre leurs parents au travail le plus tôt possible. Si l’éducation existe dans ton monde, comment y accède-t-on et est-ce pour tout le monde? Est-ce que le fait d’être éduqué est une bonne chose aux yeux de ta société?

N’oublie pas qu’il fut un temps, on pensait qu’une femme éduquée était dangereuse et qu’on refusait l’éducation aux petites filles.

Heureusement, ça n’existe plus.

La magie, les pouvoirs et la technologie

Si tu es ici, c’est que tu écris de la SFF. Probablement. Sinon, qu’est-ce que tu fous là?!

Le truc de la SFF, c’est qu’en général, pas toujours, il s’y glisse un petit brin de magie, ou alors une technologie folle et futuriste. Alors là, laisse ton imagination faire le boulot. Moi, je vais juste te donner quelques pistes de réflexion.

Quand on a de la magie ou une technologie particulière, il faut savoir, déjà ce que c’est. Mais aussi l’utilisation qui en est faite : à quoi ça sert, et en quoi c’est spécial et unique?

Un point intéressant, c’est aussi de savoir s’il existe des lois qui entourent ce Truc (je vais l’appeler truc parce que je vais pas répéter “magie ou technologie particulière” à chaque fois.) Le monde de Harry Potter a par exemple a tout un Ministère de la Magie pour réguler la magie et le monde des sorciers.

Est-ce que tout le monde a accès à ce Truc, ou simplement des élus, des êtres uniques? Comment cela impacte-t-il les utilisateurs, est-ce que c’est agréable, ou au contraire, est-ce que ça les détruit petit à petit? Pense à l’Anneau de Gollum qui fait de trucs nuls (de type te rendre invisible) mais qui te rend taré au fil du temps.

Et enfin, tu peux aller jusqu’aux variations de ton Truc, comme la Force de Star Wars qui peut être bonne ou mauvaise. Ainsi que les moyens d’affaiblir ou d’amplifier ce truc. Harry Potter (pour ne pas être redondant) a une baguette magique qui lui permet d’amplifier et de régulier sa magie.

Ca y est, c’est fini !

Tu es soulagé? Moi aussi.

Non, sans rire, ce sujet est mon préféré. Trois articles dessus me laissent quand même sur ma faim. Il existe tellement de mondes fascinants dans les œuvres cinématographiques ou littéraires que ce thème mériterait un bouquin entier.

Sur ces belles paroles, j’espère que cela t’aura aidé à saisir l’ampleur des dégâts et que tu auras pu choper quelques idées au passage.

Si tu as aussi envie de laisser des suggestions (parce que le sujet est vaste!) tu peux en laisser dans les commentaires, on n’est jamais à court de bonnes idées! 

Share Button

Post Author: Lea Hendersen

10 Replies to “Créer le monde imaginaire de votre roman | 3ème partie”

  1. Mon univers est déjà pas mal développé, mais je me rends compte qu’il mériterait un peu plus de détails. Je crois que je vais me construire un petit fichier Excel pour rassembler toutes ces questions.
    (J’aime vraiment beaucoup les conseils que tu donnes, j’espère que je ne te fais pas flipper en m’abonnant à tous tes réseaux à la fois ^^)

    1. Hahahaha! Mais non, je trouve ça cool de te retrouver partout !
      Bonne idée le fichier Excel. Moi je fais des tableaux, donc ça revient au même, mais c’est vrai que c’est hyper utile pour organiser ses réflexions. Et je trouve que de se poser des questions sur son monde, ça développe aussi l’imaginaire. Et ça donne encore plus envie de s’investir dans son projet! Et tu sais, tous les éléments listés, je sais pas s’il faut tous les travailler dans le détail. Ca dépend aussi de l’importance que ça revêt dans ton récit.

      1. Je pense que je vais au moins me poser les questions sur chaque sujet pour me faire une idée, d’autant que dans mon histoire j’ai deux lieux très différents et j’aimerais bien marquer les contrastes entre les deux. Mais oui, tout ça donne terriblement envie de passer ses journées plongé dans ses fiches ! 😀 Dommage qu’il y ait d’autres activités obligatoires dans la journée ^^
        (C’est normal que tous les mots soient automatiquement mis en majuscule dans les commentaires ?)

        1. Les autres activités obligatoires, c’est nul, en effet !!! J’adore passer des heures sur mon manuscrit et quand tu relèves la tête, tu sais plus quelle il est, ni quand est-ce que tu as mangé pour la dernière fois !
          Pour les majuscules, je sais pas :/ Je suis encore en train d’apprivoiser ce foufou de WordPress. Mais mon site/blog va bientôt connaître des travaux parce que je le trouve pas encore au top.

          1. Bon courage 🙂 Ce qui me paraît bizarre c’est que ton blog n’a pas l’air d’être sur WordPress (enfin quand on va dessus en étant connecté sur WordPress, il n’y a pas de bouton pour s’abonner direct et il faut que je remette mon nom / adresse mail et tout chaque fois que je mets un commentaire)

          2. Bonjour Léa,
            Je passe à l’improviste sur ton commentaire pour te donner une solution (je suis développeur web) : il faut ouvrir le fichier “/wp-content/themes/reef/style.css” à partir de la racine de ton site avec un simple éditeur de texte, te rendre à la ligne 3859 et enlever la ligne entre les accolades “text-transform: capitalize”. C’est lié à ton thème, pas à WordPress.

          3. Putain, tu es trop fort ! Merci pour le conseil, je vais mettre ça en place (quand j’aurai pas trop la flemme, ce qui arrive souvent)

  2. Hello,
    Bonne série d’articles qui résument bien les points essentiels auxquels penser quand on crée son univers. Mention spéciale pour la partie “mythes et légendes” qui, si elle n’est pas absente, n’est généralement pas bien exploitée.
    Dans cet article, j’ai ri jaune au commentaire sur l’éducation des filles… :’) (Mais du coup, j’ai du mal à voir si c’était ironique ou pas…)
    Je poursuis ma découverte de ton blog avec plaisir 🙂
    Bonne continuation.

    1. Merci pour ton commentaire! J’ai essayé de rassembler assez de points pour créer un monde aussi complexe et réel que possible, mais j’ai toujours l’impression d’avoir oublié des trucs ! 🙂
      Pour la remarque sur l’éducation des petites filles, oui, c’était ironique, évidemment. J’ai hésité à le laisser, mais bon. Je me suis dit que les gens comprendraient 🙂

      1. De rien ! Je crois qu’on peut allonger la liste ou la détailler autant que possible, on oubliera toujours quelque chose, tant il y en a ! Mais là, tu as fait un gros tour des éléments importants, je pense, donc c’est déjà très bien pour réfléchir ^^

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may also like

L’introspection du personnage

Un petit article aujourd’hui pour discuter d’un thème indispensable en

Share Button

Les coûts et les dividendes dans un récit

Ton personnage il risque de prendre cher pendant ton livre.

Share Button

Trop de description : info dumping

Ne me regardez pas comme ça, oui moi aussi je

Share Button

Et moi…

Un petit blog pour des conseils d’écriture, si comme moi, tu aimes ruiner la vie de tes personnages, les traumatiser et leur faire vivre des quêtes fantastiques qui les détruiront émotionnellement.

Et sinon, j’aime bien les chats.