Conseils d'écriture pour écrivains pas encore chevronnés

10 conseils pour tirer le meilleur de ses sessions d’écriture

Quand on travaille à temps, qu’on a une vie sociale, ou pire une famille, il faut savoir tirer le meilleurs de ses sessions d’écriture. J’écris depuis toujours, mais ça fait seulement deux ans que j’ai décidé qu’un jour, ça serait mon métier. Et mine de rien, écrire tous les jours et être vraiment productif, ça ne s’improvise pas. Après moult sessions ratées, et d’autres bien réussies, j’ai fini par réunir les dix impératifs pour tirer le meilleur de mes moments d’écriture.

#1 Coupe internet

Internet est un puits sans fond. Un gouffre qui déchire l’âme et te dévore jusqu’à ce que tu ne ressembles plus qu’à un abricot sec.
(J’adore internet.)
Mais quand j’écris, l’internet mondial doit attendre son tour.

Si j’écris et qu’en même temps, je regarde la dernière recette de gratin d’épinard sur Marmiton, ou les derniers best-sellers sur Amazon, mon boulot n’avance pas. Même si je quitte mon document pendant une seconde pour checker un truc, je plante mon flux créatif, et j’ai du mal à m’y remettre.
Donc maintenant, internet pendant l’écriture, c’est fini.

#2 Cold Turkey Writer

Ce qui me mène à mon second point : Cold Turkey Writer. Application pour pc et mac, gratuite, illimitée, merveilleuse. Une création divine à télécharger ici.

Pourquoi c’est merveilleux? Solange te parle te l’explique très bien dans cette vidéo. C’est une application qui bloque tout ton écran : tu n’as accès à rien d’autre qu’à une page blanche. Et si tu veux que cette page blanche disparaisse, tu dois… écrire.

Tu peux déterminer à l’avance le nombre de mots que tu veux écrire, 1000 par exemple. Ou le temps que tu veux y consacrer, de 5 minutes à 6 heures.

Je ne saurais te dire à quel point cette application a changé ma vie. Sans aucune distraction, et si tu as l’intelligence de laisser ton téléphone dans la pièce d’à côté, tu es bien tranquille pour écrire.

#3 Ayez un plan

Je l’ai dit 1000 fois. Peut-être 10 000, mais avoir un plan va changer ta vie et te permettre d’écrire plus efficacement et d’être plus productif.

Pourquoi? Parce que le moment où tu te retrouveras derrière ton écran, à te dire que tu es atteint d’un vilain syndrome de la page blanche ton plan va te dire quelle est la prochaine étape pour toi. Tu sais toujours ce que tu as à écrire si tu as un plan.

#4 Ayez des cessions régulières

L’écriture doit devenir une habitude. Elle doit faire partie de ton quotidien autant que ton brossage de dents. Je ne suis pas en train de dire qu’il faut écrire tous les jours, mais que ton écriture se doit être régulière.
Fais-le tous les jours, ou toutes les semaines aux mêmes endroits et aux mêmes horaires jusqu’à ce que cela devienne un rendez-vous que tu ne peux plus manquer. Parce que c’est ancré en toi.

Il faut entre 21 et 66 jours selon des études (que je n’ai pas lues) pour adopter une nouvelle habitude et la garder durablement. Alors donne-toi une chance, adopte une discipline, et tu verras de vrais résultats.

#5 Compte sur toi

Personne ne te soutient et tout le monde s’en fout que tu écrives un livre. Ta vie est dure, hein? Mais en vrai, tout le monde s’en fout, fais avec.

Tu es ta propre source de motivation. Tu es la raison pour laquelle tu as voulu écrire. Tu ne peux compter que sur toi, alors fais-le.

Dis-toi que tu écris parce que tu aimes ça, parce que ça te rend heureux-se. Parce que ton histoire est belle, qu’elle mérite d’exister et que tu ne serais pas toi-même si tu n’écrivais pas. Écris pour aucune autre raison que celles-ci.

Et quand l’heure est venue d’écrire, n’attends pas une escouade de cheerleaders derrière toi pour t’encourager. Fais-le, et c’est tout.
Tu es seul.e, mais la bonne nouvelle, c’est que tu vas devenir ta meilleure arme.

#6 Aie des objectifs

C’est très simple : si tu ne te donnes pas une ligne d’arrivée, quand est-ce que tu sauras quand tu auras fini?

Quand je me lance dans un nouveau projet, je lui attribue immédiatement une deadline que j’écris dans mon téléphone et dans mon agenda. Que ce soit de rédiger le plan de mon nouveau roman, la rédaction, ou la correction, tout a une date.

Ca concrétise mon projet, et surtout, ça me donne un petit coup de pied. Je sais que mon projet doit être terminé pour une date donnée, et cela m’aide ensuite à échelonner mes objectifs quotidiennement. Cette technique m’a énormément aidée à être plus productive, ainsi qu’à connaître mes limites, ou mes capacités.

#7 Sois fier/fière de toi

C’est hyper important : sois fier/fière de toi. Sois fier/fière de ce que tu fais.

Dis-toi : “Je vais écrire, je vais bosser sur ce qui me passionne, je me donne une chance de réaliser mon rêve, et je suis fier.” Aie de la reconnaissance envers toi-même et envers ton art, avoir conscience qu’on est capable d’accomplir de belles choses et de s’en donner les moyens.

Si tu finis toutes tes sessions, ou que tu les traverses en te disant : “Je suis une merde, ce bouquin est nul et je ferais mieux d’aller regarder The Walking Dead et contempler l’immense échec que je suis.” Ça risque de se ressentir dans ton écriture. Sois fier/fière. Et si en effet, tu n’écris pas bien aujourd’hui, c’est pas grave. Tu écriras mieux demain.

Tu évolues. Ne l’oublie pas.

#8 Crée une ambiance

Bougie, musique, ton chat, ton bureau et ton fauteuil préféré ainsi qu’un pantalon de pyjama.

Moi, avant d’écrire, je me fais du thé ou du café, j’allume une ou deux bougies, je m’assois à mon bureau et je laisse mon téléphone dans une autre pièce. Je crée un cadre autour de moi où je me coupe du monde réel pour pénétrer pleinement dans le mien. J’ai tendance à penser, mystique comme je suis, qu’il faut un peu appeler sa créativité. Lui donner une chance de venir, et pour ça, il faut avoir un rituel.

Mais c’est surtout une ambiance dans laquelle je me sens bien. Je veux me sentir bien quand j’écris, je veux aimer ça. Je ne veux pas que ça devienne un fardeau. Et c’est tout de même mieux avec une bougie et un peu de thé.

#9 Fais une chose à la fois

Si, déjà, tu as coupé internet, allumé ta bougie, fixé ton objectif pour ta session du jour, c’est top. Ca va te mettre dans l’ambiance et l’état d’esprit nécessaire pour écrire.

Malheureusement, il peut être facile de se laisser déborder…

Tu écris ton plan, mais en même temps, tu dois faire la fiche descriptive pour ton personnage principal, mais tu dois aussi faire des recherches sur les baleines parce qu’il y a des baleines dans ton histoire, et…

Du calme.

Respire. Profondément. Compte jusqu’à 5.

Et fais une chose à la fois. D’abord, écris ton plan, ensuite, fais ta fiche, et puis tes recherches. Tu n’es pas un samouraï multifonction. Ton cerveau ne peut pas se concentrer sur plusieurs trucs en même temps, et si tu essaies de le forcer, tu feras toutes ces choses mal, ou tu vas finir par les bâcler. Donc prends ton temps, fais-toi une liste et coche au fur et à mesure.

#9.1 Bonus tip !

Mon petit truc à moi, c’est que je bosse toujours avec un bloc-note à côté de moi. Si une idée pour mon livre, ou quoi que ce soit d’autre me traverse l’esprit pendant que je travaille, je le note. Immédiatement. Même si c’est bête, ou hors-sujet. Mais au moins, j’en ai gardé une trace, et l’idée m’est sortie de la tête, et je peux aussitôt me replonger dans mon travail.

#10 Quand, c’est fini, c’est fini (et on mange un gâteau)

Je le dis ici parce que ça a été mon vrai souci. Pendant longtemps. Et que ça l’est toujours.

J’ai du mal à dire stop. Mon cerveau fonctionne à la culpabilité. Travailler huit heures par jour ne me suffit pas. Je ne vais jamais assez vite. Je ne fais jamais assez bien les choses.

Mais j’essaie de m’arrêter. Tes idées et ton manuscrit ont aussi besoin de repos et de prendre du recul. Une fois que ta session est terminée, ne viens pas tirer sur la corde et continuer alors que tu as déjà sué sang et eau sur ton travail. Passe à autre chose, félicite-toi et va manger un gâteau. Ou boire une bière. Ou va au cinéma.

 

Si vous avez d’autres suggestions pour booster votre productivité lors des séances d’écritures, laissez-les dans les commentaires! C’est comme si on pouvait un jour être à court de bons conseils!
Crédit photo : Picjumbo_com, Pixabay.
Share Button

Leave a Reply